Les sujets du
concours commun 2024

Le concours commun 2024, porte d’entrée vers les prestigieux Instituts d’études politiques (IEP) d’Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse, ouvre environ 1100 places chaque année pour plus de 11000 postulants. Ces épreuves écrites qui se sont déroulées cette année le samedi 20 avril 2024, permettent aux candidates et candidats de concourir simultanément pour les sept Sciences Po du réseau. Pour cette année, la notation ne prenait en compte que les épreuves écrites, une modification significative puisque les notes de contrôle continu et de spécialités du baccalauréat ne sont plus prises en compte dans le processus de sélection tel que c’était le cas jusqu’à l’an dernier. 

Les attendus du Concours commun 2024 des Sciences Po

L’accès aux prestigieuses écoles des Sciences Po du Réseau ScPo est non seulement un challenge mais aussi une promesse d’excellence et d’ouverture internationale. Les attendus pour les candidats reflètent cette ambition à plusieurs niveaux. 
Les candidats doivent démontrer un vif intérêt pour les enjeux politiques, économiques et sociaux, y compris l’environnement et le numérique. La compréhension du fonctionnement des sociétés dans un contexte mondialisé est cruciale. En effet, les cours à Sciences Po englobent des disciplines variées telles que la science politique, la sociologie, l’histoire, le droit, l’économie, et les langues, préparant ainsi les étudiants à une analyse approfondie des dynamiques politiques et sociales.
Évidemment, une excellente capacité à argumenter à l’écrit (comme à l’oral) est indispensable. Les étudiants doivent être capables de synthétiser, d’analyser et de traiter des informations diversifiées, tout en construisant des argumentations structurées.

 

Les épreuves du concours commun 2024

L'épreuve d'histoire

L’épreuve d’histoire du concours commun 2024 conjugue analyse rigoureuse et connaissance approfondie de l’histoire contemporaine. D’une durée de deux heures et avec un coefficient de 3, cette épreuve se présente sous la forme d’une analyse de documents, un format similaire à celui pratiqué en classe de Terminale. Le programme couvre un large spectre historique, allant des relations entre les puissances et les modèles politiques depuis les années 1930 jusqu’à la période actuelle, en incluant également l’histoire politique, sociale et culturelle de la France depuis cette époque.

Les exigences de l’épreuve d’histoire du concours sont comparables à celles du baccalauréat, demandant non seulement une solide base de connaissances mais aussi une capacité critique d’analyse des documents. Les candidats doivent éviter les pièges de la paraphrase où le contenu des documents est simplement récité et du traitement de l’exercice en une composition détachée des documents à analyser. Cette épreuve hybride nécessite une introduction soignée où la nature des documents et leurs auteurs sont clairement présentés, accompagnés d’une contextualisation historique précise des sources.

Pour exceller, une maîtrise méthodologique de l’exercice est essentielle. Les candidats doivent utiliser efficacement la chronologie pour structurer leur argumentation, faisant ainsi preuve d’une compréhension nuancée des périodes abordées. En outre, une grande attention est portée à la rigueur formelle. Les participants doivent soigner leur écriture, la syntaxe, et la conjugaison des verbes au passé, tout en assurant l’exactitude des noms des figures historiques et des lieux mentionnés.

Histoire : le sujet du concours commun 2024

L'épreuve de questions contemporaines

D’une durée de trois heures avec un coefficient 3, la dissertation de l’épreuve de Questions contemporaines représente un défi majeur pour les candidats et candidates. Ils devront choisir entre deux sujets proposés, axés pour cette année 2024 sur les thèmes de « l’alimentation » et « le corps ».

L’épreuve ne se limite pas à un cadre disciplinaire unique tel que la philosophie, l’économie, l’histoire ou la science politique. Au contraire, elle encourage une approche multidisciplinaire, intégrant des références variées. Les candidats ne sont pas contraints d’utiliser des références spécifiques ; il n’y a pas de critères obligatoires tels que la mention d’auteurs, de concepts clés ou de faits historiques qui influenceraient directement la note finale.

Ce qui est essentiel, c’est que la dissertation soit structurée de manière claire et logique, reflétant une pensée argumentée et aussi personnelle que possible. Les copies qui se démarquent par l’originalité des pensées, la richesse des exemples utilisés, les faits cités, ou encore la diversité des références culturelles (incluant des livres, films, musiques, etc.) sont particulièrement valorisées. En outre, une attention particulière est portée à la qualité de la langue ; les fautes d’orthographe et de grammaire sont pénalisées au-delà d’un seuil minimal acceptable fixé à environ dix erreurs par copie.

Questions contemporaines : le sujet du concours commun 2024

Sujet 1 : Le corps est-il objet de pouvoir ?


OU


Sujet 2 : L’Homme est-il ce qu’il mange ?

(source : Réseau ScPo, https://www.reseau-scpo.fr/concours-commun-2024 )

L'épreuve de langue vivante

L’épreuve de langue étrangère du concours commun 2024 est une étape cruciale pour tous les candidats aspirant à intégrer les prestigieux Sciences Po du réseau. D’une durée de une heure et avec un coefficient de 2, cette épreuve est divisée en deux parties principales : les questions de compréhension et un essai. Les candidats peuvent choisir entre l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’italien, en fonction de leur préférence et de leur préparation.

Pour réussir cette épreuve, un niveau B2 est requis, couvrant les compétences de compréhension et d’expression écrite. Le premier exercice teste la capacité des candidats à comprendre un texte, en saisissant à la fois le sens global, les implicites, et les détails spécifiques de certains passages. Les réponses attendues doivent être courtes mais précises, reformulant les idées du texte sans recourir à des citations directes.

Dans le second exercice, les candidats doivent développer une réponse à une question posée, en rédigeant un essai d’environ 300 mots. Cet essai doit présenter une argumentation personnelle et structurée, étayée par des exemples concrets. La qualité de la langue est d’une importance capitale ; les erreurs grammaticales ou de syntaxe peuvent affecter la note finale, même si des erreurs mineures ne sont généralement pas sanctionnées si elles n’entravent pas la compréhension du texte.

Les examinateurs attendent des candidats qu’ils évitent les écueils tels que le hors-sujet et la paraphrase. Une attention particulière doit être portée à la cohérence de l’argumentation et à la pertinence des exemples utilisés. La clarté de l’exposition et la précision de l’expression sont clés pour démontrer non seulement la maîtrise de la langue, mais aussi la capacité à engager avec des concepts complexes et à les présenter de manière convaincante.

Cette épreuve de langue étrangère représente donc non seulement un test de compétences linguistiques mais aussi de la capacité à penser de manière critique et à exprimer clairement ses idées. En se préparant à ces exigences, les candidats au concours commun 2024 des Sciences Po maximisent leurs chances de succès et démontrent leur aptitude à poursuivre des études supérieures dans un contexte multiculturel et multilingue.

Anglais : le sujet du concours commun 2024

Allemand : le sujet du concours commun 2024

Espagnol : le sujet du concours commun 2024

Italien : le sujet du concours commun 2024

Les résultats de ces épreuves seront disponibles le jeudi 30 mai 2024. Les candidats pourront accéder à leurs résultats via Parcoursup. Il est important de vérifier régulièrement votre messagerie et votre dossier Parcoursup, mis à jour quotidiennement durant cette période. Les propositions d’admission devront être étudiées avec attention : les candidats admis auront un délai limité pour accepter une offre avant que les autres propositions ne soient retirées et attribuées à d’autres postulants.

Réussissez votre candidature à Sciences Po grâce à nos préparations de la première à Bac+3.

À lire aussi...

PARTICIPEZ AUX PORTES OUVERTES VIRTUELLES

Le Samedi 20 juillet 2024
de 10h00 à 11h30

Venez découvrir nos préparations 2024-2025 aux concours Sciences Po pour les Premières, Terminales et Bac+1 de 10h00 à 11h30 en visioconférence.